Dans deux jours, j'aurai l'occasion de défendre et valoriser nos territoires ruraux lors de l'université d'été des Radicaux qui se tiendra à Bordeaux, aux côtés du sénateur Chasseing, le secrétaire national en charge de la cohésion des territoires et de la ruralité au Mouvement Radical.

69260951_507814189785563_6064459999084544000_o

Daniel Chasseing est corrézien et ce n'est pas un hasard si nous partageons les mêmes convictions entre Corrèze et Périgord, deux départements qui savent véritablement ce qu'est la ruralité avec ses handicaps et ses atouts.

Nous sommes tous deux persuadés de la nécessité de favoriser l'accès à l'éducation et à la culture en maintenant le plus possible les écoles dans les villages.

C'est là, dans cet espace alimentaire que représentent les départements ruraux, avec une véritable instruction civique, qu'est l'avenir de la France.

C'est là, dans un environnement naturel et social sain, que l'Homme de demain retrouvera un état d'esprit respectueux de la République, de ses représentants et de ses forces vives.

C'est là qu'il sera acteur d'un développement rural durable parce que la campagne aura été suffisamment défendue par les Radicaux pour faire revivre ensemble et en complémentarité villes, bourgs et villages.

C'est là que le Français sera à nouveau heureux.

Je suis quant à moi fière d'avoir entamé cette marche en avant en remettant au ministre Sébastien Lecornu le résultat des réflexions du groupe de travail mis en place à Couze au cours de l'hiver et où toutes les sensibilités de notre territoire se sont retrouvées dans un seul objectif : faire revivre notre campagne. Nous avons été entendus …, le ministre me l'a dit et me l'a écrit !!!

190819 de Sébastien Lecornu